Mes lectures de juin : Rachel Hawkins, Cecelia Ahern, Régis Delpeuch, Cara Hunter, Lisa Kleypas, Alice Clark-Platts

revue lecture juin 2021


Ah mais que de belles belles lectures ce mois-ci ! Un mois riche en différents genres littéraires et surtout, riche en excellentes lectures.

Mes lectures de juin 2021 : géniales !

La Femme à l'étage, Rachel Hawkins

avis La Femme à l'étage Rachel Hawkins
Jane vient d'arriver en Alabama, où, faute de mieux, elle exerce le métier de pet-sitter. Dans la résidence cossue où elle promène des chiens toilettés, on croise de rutilants 4x4 et des femmes au foyer qui s'ennuient ferme entre deux manucures. Le genre d'endroit où personne ne remarquera si elle vole quelques bibelots.

La chance lui sourit lorsqu'elle se fait renverser par une voiture. À son bord, Eddie Rochester, le résident le plus mystérieux de Thornfield Estates, qui met un point d'honneur à lui venir en aide. Il est beau, riche, et pas insensible à son charme. Et puisqu'il est veuf, la voie est libre. Pourtant Jane est hantée par Bea, sa défunte épouse, une femme belle, sophistiquée et ambitieuse. Pourra-t-elle prendre sa place dans le cœur d'Eddie ?
Dans la Femme à l'étage, on va suivre la désinvolte Jane à travers son langage léger et parfois familier. L'on va rapidement se rendre compte qu'elle est manipulatrice, mais pas que ! Eddie, l'homme dont elle va s'amouracher est lui aussi complexe et torturé.

Nous avons une alternance de points de vue et de temporalités qui vont nous permettre au fur et à mesure d'assembler toutes les pièces du puzzle. Sur fond de rivalité amicale, ce thriller nous cache l'un de ces secrets qui peut exploser à tout moment.

Au milieu des faux-semblants et des manipulations, chacun des personnages est très bien travaillé, autant dans le passé que dans le présent.

J'ai notamment bien apprécié le fait que, même si le thriller ne souffre d'aucune longueur, l'auteure arrive à bien poser les jalons de son histoire, ce qui la rend d'autant plus crédible : excellent !

Pour information, ce roman est une adaptation du roman Jane Eyre de Charlotte Brontë (que je n'ai pas encore lu).

Note : 4,5/5

Destiny, Cecelia Ahern

avis Destiny tome 1 Cecelia Ahern
Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait.
Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection.
Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe.
Pour qui a menti : la langue.
Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite.
Pour qui s’est montré déloyal : le cœur.
Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit.
Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société.
Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?
J'avais très envie de me plonger dans une bonne dystopie, et je n'ai pas du tout été déçue ! L'histoire est prenante et intéressante, j'ai adoré avoir cette opposition parfait / imparfait.

Celestine, notre héroïne est forte et rebelle, elle a un caractère bien trempé !

Si c'est une dystopie orientée jeunes adultes, avec une petite romance à la clé, il y a tout de même certaines scènes assez dures qui apportent une vraie crédibilité à l'histoire.

Le message délivré par ce premier opus (il s'agit d'une duologie) est fort et bouleversant. J'ai vraiment bien aimé tout le système de société proposé par l'auteure, il est bien amené, crédible, intense et prenant : une très bonne lecture !

Vous ne nous séparerez pas, Régis Delpeuch

avis Vous ne nous séparerez pas Régis Delpeuch
L'histoire de Sarah, une adolescente juive en 1942. Comment, avec sa mère, elle est victime de la rafle du Vél' d'Hiv et s'en évade dès le premier soir, le 16 juillet 1942. Comment une dénonciation les précipite en mai 1944 au coeur de la tourmente nazie : à Drancy, puis dans l'enfer d'Auschwitz-Birkenau. Comment elle croise Anne Frank. Comment, pour fuir la menace russe, elles sont conduites au cours de "la marche de la mort" au camp de Bergen-Belsen. Comment elles en sont libérées le 15 avril 1945.

Ah ce livre, quelle claque ! Vous le savez, j'aime beaucoup retrouver l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale dans mes lectures. Je suis tombée sur ce roman, au hasard lors d'une virée dans une librairie. 

Dans ce récit plutôt court et rapide, la plume de l'auteur est abrupte, et colle très bien à cette histoire qui prend aux tripes. Elle relate, sous la forme d'un journal intime, ce que Sarah et sa maman (comme tant d'autres juifs) ont vécu durant cette terrible époque. L'auteur ne nous épargne rien, même les scènes les plus innommables.

Dans ce récit incroyable, j'ai aussi beaucoup aimé le clin d'œil à Anne Franck, qui était très touchant. Ces héroïnes, qui ont vraiment vécu ces horreurs (inspiré d'une histoire vraie) sont un duo incroyable, de vraies forces de la nature.

Ce roman a été une vraie claque, une lecture excellente et bouleversante.

Note : 5/5

Sous nos yeux, Cara Hunter

avis Sous nos yeux Cara Hunter
Alerte enlèvement : la petite Daisy Mason, 8 ans, a disparu lors d’une fête, donnée dans le jardin de ses parents. Elle était déguisée en pâquerette : elle portait une robe, des collants et des chaussures vertes, ainsi qu’une coiffe avec des pétales blancs. Et personne n’a rien vu.

L’inspecteur Adam Fowley, qui prend en charge l’enquête, sait bien que, dans 90% des cas, c’est un proche qui a fait le coup. Il a lui-même perdu un fils, Jake, quelques mois plus tôt. Or, la famille de Daisy compte son lot d’étranges individus : sa mère fait ce qu’elle peut pour préserver les apparences, son père se montre systématiquement sur la défensive, et le petit frère ne dit pas un mot...
Le vernis de respectabilité si cher à ce quartier de la classe moyenne s’effrite peu à peu sous la pression de l’enquête, des rumeurs et des réseaux sociaux. Les Mason, famille modèle, préfèrent parfois le mensonge par omission à la vérité, et des secrets inavouables sont sur le point d’éclater…

Après Que du Feu de cette même auteure, j'avais particulièrement envie de lire tous ses romans. 

Ici, dès les premières pages, on entre directement dans le vif du sujet grâce à une plume fluide et ponctuée de petits traits d'humour. Le récit est immersif, et m'a permet de raccrocher les wagons de l'inspecteur Adam Fawley dont on suit le parcours au fil des thrillers. Ici nous sommes sur le premier roman de la série, tandis que celui que j'avais lu en mars était le troisième.

Le découpage du thriller est pour le moins original : aucun chapitre mais la lecture reste aérée. Il y a une multitude de personnages, mais le tout est clair, limpide et on ne s'y perd pas du tout. 

Autour de la disparition de Daisy, c'est tout un sac de nœuds dans lequel on évolue. De nombreux retours dans le passé (mais sans ordre chronologique), avant la disparition de la fillette nous aident à y voir un peu plus clair. 

Le récit est addictif, l'intrigue est vraiment géniale et le dénouement est un coup de cœur ! C'était une lecture génialissime !

Note 5/5 

La ronde des saisons, Tome 1 Secrets d'une nuit d'été, Lisa Kleypas

avis La ronde des saisons, Tome 1 Secrets d'une nuit d'été, Lisa Kleypas
Comme ses amies Évangeline, Lillian et Daisy, Annabelle Peyton est à la recherche d’un mari. Et la tâche s’annonce ardue pour les quatre demoiselles. La timide Évangeline est affligée d’un bégaiement qui rebute les prétendants. Lillian et Daisy ont la malchance d’être américaines et peinent à s’intégrer dans la haute société londonienne. Annabelle, quant à elle, n’a pas de dot, ce qui constitue un lourd handicap. Pourtant, il lui faut dénicher un époux riche, membre de l’aristocratie, bien sûr. Autant dire que ce malotru de Simon Hunt n’a aucune chance. En plus, il a eu le culot de lui prédire qu’elle serait bientôt sa maîtresse ! Mais qu’attendre d’un roturier ? Non, même s’il s’est enrichi à millions dans l’industrie, il n’est pas un parti envisageable. Et tant pis si elle ne peut oublier le baiser qu’il lui a volé jadis…
Depuis le temps que ce livre était sur ma liste, j'ai profité de sa ravissante réédition pour me le procurer. Autant vous le dire de suite, je n'ai pas été déçue !

Si le roman peut paraître léger aux premiers abords, il n'en n'est rien. La romance est en effet prépondérante mais le fond du sujet c'est également la lutte des différentes classes (les aristocrates d'un côté, puis de l'autre les industriels travailleurs) : c'est très intéressant. 

On se laisse porter par cette romance historique (qui prend son temps mais pas trop) qui apporte chaleur et réconfort. La répartie de la protagoniste principale, Annabelle, ainsi que de ses acolytes est loin d'être gnangnan. Hunt est lui aussi adorable, on s'attache très rapidement à lui.

Même si le récit est prévisible, comme c'est le cas de nombreuses romance, il n'en reste pas moins savoureux et parfois surprenant tout de même. Quand on lit La ronde des saisons, on se plonge dans un cocon de douceur et il est finalement difficile de lâcher son bouquin !

Note 5/5 ❤

Les sœurs du mal, Alice Clark-Platts

avis Les sœurs du mal, Alice Clark-Platts
1997, dans une petite ville d'Angleterre. Une fillette est sauvagement assassinée après avoir été torturée par Lila et Rose Bowman, respectivement âgée de dix et six ans. L'affaire défraye la chronique et les deux soeurs la une de la presse à scandale. Si Lila est jugée coupable de meurtre, Rose, trop jeune pour répondre de ses actes, est remise en liberté sous une autre identité.

Près de vingt ans plus tard, alors que Lila est toujours derrière les barreaux, sa sœur passe des vacances dans le Devon avec son compagnon. Quand une fillette disparaît de l'hôtel où elle réside, elle redoute que sa véritable identité soit révélée, car elle risque fort de devenir le suspect numéro un...

L'auteure s'est inspirée de l'histoire vraie du meurtre du petit James Bulger.

Nous suivons donc Rose qui est maintenant adulte et vit sa vie sous une identité différente. Sa sœur Lila est toujours en prison pour le meurtre de la petite.

Ce thriller passionnant nous tient en haleine du début à la fin et nous retourne le cerveau ! L'alternance passé présent permet de dissiper certains doutes, mais aussi d'en amener d'autres. L'auteure amène de nombreuses émotions, c'est un thriller très touchant, même s'il n'en reste pas moins glaçant.

Le dénouement est bien trouvé, et même si j'ai trouvé une partie de la fin toute seule, il confirme que dans ce récit chaque détail a son importance : l'intrigue est très bonne !

Note 4/5

Connaissez-vous certains de ces romans ?

avis lectures juin 2021

1 commentaire:

  1. Coucou,
    Tu as de belles lectures pour juin, bravo :) !
    Tu m'as donné envie de lire Les sœurs du mal d'Alice Clark-Platts, c'est le genre de livres qui me tente !
    des bises

    RépondreSupprimer

© 2013-2020 Beauty Eclat | Designed By VeeThemes.com | Mentions légales